Suite à la publication de loi de lutte contre le gaspillage et l'économie circulaire, la demande des matériaux verts biosourcés, biodégradables, recyclables et recyclés est en croissance forte. Le changement de pratiques se heurte toutefois à d'autres cadres légaux visant à protéger les consommateurs contre des risques de contamination chimique. De plus, le manque de connaissances et de reculs scientifiques freine l’utilisation de ces matériaux à destination des aliments.

Parmi les verrous scientifiques, le développement de bons modèles de vieillissement des polymères (seuls ou en mélange) est un point clé pour répondre à de nombreuses questions : i) comment suivre les évolutions d’un matériau ; ii) que contiennent ces matériaux après leur usage ; iii) comment évaluer le risque de relargage d’un matériau vieilli.

Ce sujet tout récent est au cœur des axes stratégiques de la R&D au LNE. Les projets cités ci-dessous sont des bases solides pour des futures collaborations avec des industriels, centres techniques et universités.

Les projets

Projet « SUCCIPACK » : Development of active, intelligent and sustainable food PACKaging using PolybutyleneSUCCInate

Pour plus de détails

Projet « CREABIOM » : Conception Raisonnée d’Emballages Alimentaires BIOdégradables Multicouches

Pour plus de détails

Projet « NEOPACK » : Suivi de composition de films PP et recherche de néoformés suite au réchauffage au four à microondes

Pour plus de détails

Thèse "Evaluation de la sécurité sanitaire et de la biodégradabilité des emballages biosourcés biodégradables"

Pour plus de détails