Pour assurer la sécurité sanitaire des matériaux et objets destinés au contact avec les aliments, les fabricants d'emballages, de produits de consommation, et d'équipements de l'industrie alimentaire ainsi que des industries agroalimentaires ont besoin d'accéder à une information à jour et fiable sur la réglementation applicable en matière d'aptitude au contact des aliments et d'hygiène.

Pourquoi un site dédié au contact alimentaire ?

Le site contactalimentaire.fr proposé par le LNE est conçu comme un outil de veille dans le domaine des matériaux au contact des aliments.

Vous y trouverez par matériau d'une part :

  1. Une présentation claire, précise, complète et à jour des exigences réglementaires applicables au niveau français et européen
  2. Les recommandations émises par les autorités
  3. Les normes, référentiels, guides de bonnes pratiques... complétant les réglementations et recommandations en matière de contact alimentaire

D'autre part :

  1. Une veille scientifique et réglementaire avec des actualités régulières d'information ou d'explications
  2. Des dossiers thématiques faisant l’état de l’art des grandes problématiques
  3. Des derniers résultats issus des projets de recherche et développement nationaux et internationaux  

Le contact alimentaire, suis-je concerné ?

Le contact alimentaire, de quoi parle-t-on exactement ? Quels sont les matériaux et objets concernés ? Quels phénomènes rentrent en jeu ? Comment assure-t-on la qualité et la conformité des produits ?

Tout comprendre en 4 min en visionnant notre vidéo ci-dessous :

Comment gérer les risques des matériaux au contact d'autres produits ?

ZOOM SUR LES PRODUITS COSMETIQUES

La gestion des risques de migration des produits chimiques issus des matériaux a été intégrée dans les procédures de gestion des risques de nombreux secteurs où l'hygiène et la sécurité sont importantes, y compris les applications alimentaires, cosmétiques, médicales, pharmaceutiques et biotechnologiques.

Dans la filière agroalimentaire, une réglementation en partie harmonisée existe pour les matériaux et emballages destinés au contact des aliments. Des méthodes, des outils et des guides d’évaluation des risques ont fait l’objet de nombreuses études. L’approche très avancée de la filière agroalimentaire peut être transposée vers les autres filières, notamment cosmétique (voir notre dossier thématique).

Hormis le cas de la sensibilité cutanée, il est raisonnable de penser que l’exposition aux substances chimiques par contact cutané n’est pas plus dangereuse que l’exposition par ingestion des substances.